Bible du Chemin Testament Kardecien ©

Revue spirite — Année II — Avril 1859.

 <<< 


PENSÉES POÉTIQUES.

Dictées par l’Esprit d’Alfred de Musset, pour Mme ***.

Si tu souffres sur terre

Pauvre cœur affligé,

Si pour toi la misère

Est un lot obligé,

Pense, dans ta douleur,

Que tu suis le chemin

Qui conduit par les pleurs

Vers un meilleur destin.


Les chagrins de la vie

Sont-ils donc assez grands

Pour que ton cœur oublie

Qu’un jour aux premiers rangs,

Pour prix de tes souffrances,

Ton Esprit épuré

Aura les jouissances

De l’empire éthéré ?


La vie est un passage

Dont tu connais le cours ;

Agis toujours en sage,

Tu auras d’heureux jours.


Remarque. Le médium qui a servi d’interprète est non seulement étranger aux règles les plus vulgaires de la poésie, mais n’a jamais pu faire un seul vers par lui-même. Il les écrit avec une facilité extraordinaire sous la dictée des Esprits, et quoiqu’il soit médium depuis très peu de temps, il en possède déjà un recueil nombreux des plus intéressants. Nous en avons vu entre autres de charmants et pleins d’à-propos, qui lui ont été dictés par l’Esprit d’une personne vivante qu’il a évoquée et qui habite à 200 lieues. Cette personne, lorsqu’elle est éveillée, n’est pas plus poète que lui.



Il y a une image de ce article dans le service Google — Recherche de livres (Revue Spirite 1859).


.

Ouvrir